Les gestes du lancer de disque

No Comments 169 Views0


Vous êtes curieux d’en savoir un peu plus sur cette discipline qu’est le lancer de disque ? Déjà, sachez que c’est une discipline qui symbolise le mieux l’athlétisme. Vous savez sans doute que le lancer de disque a été largement pratiqué dans la Grèce antique.

Les bases de la discipline

Etant donné le poids du disque (2 kg pour les hommes et 1 kg pour les femmes), il est normal que ceux qui s’y mettent soient des athlètes avec un physique adapté : une grande taille et le poids qui va avec. Autrement dit, il faut avoir une certaine caractéristique physique pour pouvoir participer à cette discipline qui requiert énormément de force aussi bien à la main qu’aux bras. Au moment de lancer le disque, voilà comment le lanceur exécute ses gestes : dos à la zone de lancer, il commence par quelques torsions, fait un demi-tour sur la plante du pied et se retrouve face à la zone de lancer. Puis, il fait un tour total sur lui-même pour prendre de la vitesse et fait un certain mouvement avec son bassin pour donner une plus grande puissance à son lancer.

Comment réussir le lancer ?

Pour que le lanceur puisse envoyer le plus possible son disque, il doit trouver le moyen d’allier la force du jet avec la vitesse du mouvement des bras et des jambes. Il doit puiser toute sa force tout en essayant de maintenir un équilibre parfait et un relâchement maximal. La trajectoire du disque contribue aussi à la qualité d’un lancer, sachant que le meilleur angle de jet se situe entre 35 et 40°. Et lorsque l’athlète a projeté son disque, il doit savoir se réceptionner et ne pas se laisser entraîner par son puissant élan. Car s’il sort de l’aire de lancer, son jet est non-mesuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *